Et pour quelques virages de plus

Whistler Blackcomb est un endroit superbe. Très grande station (pour le coin) prisée des habitants de Vancouver, elle offre une ribambelle de secteurs hors pistes accessibles plus ou moins facilement. Le problème, ces jours-ci, est le manque de neige fraîche. Ça skie partout, à l’aise mais dans des conditions plutôt crades. Les locaux estiment que c’est le pire hiver depuis 28 ans… Un peu déçu que nous sommes, on décide de s’attaquer à des secteurs inexplorés. Tellement que 3 minutes de relative poudre entre les sapins nous ont coûtées 2h30 de randonnée pédestre pour rejoindre la civilisation. Mais on a goûté la poudre Canadienne, et on en veut encore ! Des précipitations sont prévues en début de semaine prochaine donc un remaniement de l’itinéraire est à prévoir, pour se garder les Revelstoke, Big White et consorts pour la fin, quand ce sera gavé ! Encore 2 journées à Whistler et on s’arrache. Bécot. forest whistler hiking garibaldisky

Pas de commentaire Permalink